Agence immobilière Dromson à Strasbourg, la Référence, un nom, une adresse, un savoir-faire.
  1. Dromson Immobilier
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >LES CHARGES LOCATIVES

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

LES CHARGES LOCATIVES

Publié le 01/02/2022

LES CHARGES LOCATIVES

 

Les charges locatives, appelées aussi charges récupérables sont des dépenses payées initialement par le propriétaire mais qu’il peut se faire rembourser par le locataire.

Le locataire doit payer des charges correspondant à trois grandes catégories de dépenses :

. les frais entraînés par les services liés au logement et à l’usage de l’immeuble. Il s’agit par exemple des consommations d’eau ou d’énergie, des éléments d’équipement comme l’ascenseur ou un chauffage collectif ;

. les dépenses d’entretien et de petites réparations des parties communes de l’immeuble (entretien de la chaudière, des espaces verts …) ;

.les taxes locatives qui correspondent à des services dont le locataire bénéficie, tel l’enlèvement des ordures ménagères ou l’assainissement.

La liste des charges récupérables est limitativement énumérée (décret du 26.8.87). Seules les charges qui y sont mentionnées peuvent être facturées au locataire.

 

Paiement des charges

Le bailleur peut demander au locataire :

. soit le versement de provision pour charges, par exemple, tous les mois ou tous les trimestres.

Une régularisation doit être effectuée chaque année pour ajuster les versements du locataire aux dépenses réelles.

. soit le paiement des charges sur justificatifs (au fur et à mesure de leur exigibilité ).

NB : le forfait de charges n’est possible qu’en location meublée, merci de bien vouloir contacter l’ADIL Strasbourg (03.88.21.07.06) pour tout renseignement complémentaire.

 

Détail de charges

Le décompte des charges doit être adressé au locataire un mois avant la régularisation annuelle et doit indiquer :

. les différentes catégories de dépenses auxquelles les charges correspondent, ainsi que les quantités consommées, par exemple pour l’eau et l’énergie ;

.dans les immeubles collectifs : la manière dont sont réparties les charges entre locataires. Le cas échéant, une note d’information sur les modalités de calcul des charges de chauffage et de production d’eau chaude collectifs doit être transmise au locataire.

Les pièces justificatives des charges (les factures correspondant aux dépenses ou les contrats de fournitures pour l’immeuble ) doivent être tenues à la disposition du locataire  pendant six mois après l’envoi du décompte des charges. Le locataire peut ainsi consulter le détail des dépenses auprès du propriétaire ou, si l’immeuble est en copropriété, auprès du syndic.

Depuis le 1er septembre 2015, le bailleur doit transmettre, à la demande du locataire, le récapitulatif des charges du logement par voie dématérialisée ou par voie postale.

 

Régularisation tardive

Lorsque la régularisation des charges n’a pas été effectuée dans l’année de leur exigibilité ou au terme de l’année civile suivante, le paiement des sommes dues par le locataire est effectué par douzième, s’il en fait la demande.

 

Réclamation des charges

Charges exigibles avant le 27 mars 2014 :  Le propriétaire peut réclamer les charges impayées 5 ans après leur date d’exigibilité, sous réserve de ne pas dépasser la date butoir du 27 mars 2017.

Charges exigibles à compter du 27 mars 2014 : Le propriétaire peut, si sa demande est justifiée, réclamer des charges impayées 3 ans maximum après leurs échéances. Le locataire dispose du même délai pour réclamer le remboursement de charges qu’il aurait payées en trop.

 

 

Source : ADIL du Haut-Rhin

Dromson Immobilier